• 5 bonnes raisons de lire Harry Potter et l'enfant maudit

    Je vous avoue que j’étais très sceptique au début à l’idée de découvrir le livre et ce pour deux bonnes raisons.

    Tout d’abord, comment réussir à retranscrire le monde magique d’Harry Potter dans une pièce de théâtre ? Est-ce que ça n’allait pas perdre de son charme ? Et puis surtout, sérieusement 19 ans après ? C’est typiquement le genre de fin qui m’horripile (ce que j’irais même jusqu’à qualifier de fin à la mode asiatique… Parce qu’ils en ont le secret.) et pour moi le dernier chapitre du livre 7, qui se plaçait déjà dans cette veine là, était plutôt inutile et inintéressant pour l’histoire…

    Donc c’est mitigée mais pleine de bonne volonté et d’espoir (comme toujours) que je me suis plongée dans la lecture d’Harry Potter et l’enfant maudit… Et bien je ne l’ai pas regretté, vous vous en doutez, puisque vous avez lu le titre de l’article.

     

    Sans plus attendre et sans spoiler je vais donc vous fournir 5 bonnes raisons de lire ce petit dernier de la saga de J. K. Rowling !  

    1) Cela pose une vraie question de fond, sur comment vivre avec un passé de « héros », ou de « méchant », et de manière5 bonnes raisons de lire Harry Potter et l'enfant maudit générale, après une guerre, plus ou moins traumatique. Comment éviter les erreurs du passé et faire que cela ne se reproduise jamais ? Comment reconstruire sa vie après ça ? C’est une partie plutôt réaliste, très peu dépeinte (voir quasi jamais) dans ce genre de littérature, à savoir : la place du devoir de mémoire dans l’éroic-fantasy… Qui veut faire son mémoire dessus ?

    2) Harry Potter n’est pas au centre de l’histoire. Bien que présent dans le titre (c’était inévitable), ce n’est pas lui le vrai héros de cette partie de la saga (Mais l’a-t-il déjà été ? Et qui l'est réellement ?). Il devient un personnage parmi les autres, il fait lui aussi des erreurs, se fourvoie, cherche des réponses, … On retrouve donc avec plaisir nos personnages « grandis » par les anciens événements et à leurs côtés des nouveaux, la nouvelle génération, qui ne connaît cette guerre que par les récits des adultes. Et cela donne un vrai rafraîchissement.

    3) Rien que ce point là vaut, à mon avis, tous les autres : Drago Malefoy et Severus Rogue. Ces deux personnages, parfois (surtout pour le premier) injustement traités dans la saga, arrivent à trouver une (très) juste place dans le récit (et pas des moindres selon moi). Ces « faux méchants au passé tourmenté » - parce que disons le clairement c’est exactement ça - donne une belle leçon de vie à Harry. Et ça, ça vaut le coup d’œil ! Serpentard une maison sympathique finalement ?

    4) Nous obtenons enfin une explication appuyée et démontrée, qui clouera le bec aux réinventeurs d’histoire,  clamant haut et fort qu’ : « Ils auraient pu prendre un retourneur de temps et c’était terminé en 5 minutes ». L’effet papillon ça vous dit quelque chose ? Si vous avez encore des doutes, posez la question au docteur Who…

    5) Ҫa ne se lit pas, ça se dévore. Je l’avais gardé pour mon voyage retour en avion, et j’ai failli oublier d’en descendre à l’atterrissage… Très prenant, ça s’enchaîne rapidement, et puis tu te dis « c’est déjà fini ? ».

     

     Il y a quand même des critiques à faire, par exemple la relation Scorpius-Albus Severus que je qualifierai de syndrome Sam-Frodon… Quelques facilités dans le scénario, une sécurité du ministère de la Magie complètement obsolète et défaillante (que je ne m’explique toujours pas après les événements des tomes 5 et 7), des petites incohérences relevées par-ci par là et etc…

    Mais dans l’ensemble c’est une excellente surprise et je vous le place d’ors et déjà en main, pour que vous vous fassiez votre propre avis. Si vous l’avez déjà lu je serais ravie de savoir ce que vous en avez pensé et ainsi discuter sans spoiler plus en avant l’histoire.

     

    « Pour 2017 : We are giants and we have projects ! (OmU)La tarte au citron meringuée pour terminer en beauté ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Matthieu Vayssière
    Dimanche 19 Février 2017 à 15:21

    C'est marrant : je suis d'accord avec presque tous tes arguments... et pourtant, je n'ai pas aimé ce livre.

    D'abord, je n'avais plus la hype, l'envie de me replonger dans l'univers d'Harry Potter depuis la sortie du tome 7 (je ne suis même pas allé voir Les animaux fantastiques au ciné alors que tout le monde me dit que le film est cool). J'attaquais donc ce bouquin avec flemme... et Dieu sait qu'elle m'accompagne souvent ^^

    Ensuite, le livre n'a pas de passage qui m'ait vraiment marqué. Mon problème vient du fait que de tout ce que j'ai lu, je l'ai déjà vu ailleurs dans d'autres livres, films, séries, etc. Par exemple, la relation conflictuelle entre Harry et son fils Albus qui est la même que dans des séries familiales américaines/françaises (conflits d'ados, incompréhension des parents). Ou alors, les voyages dans le temps qui m'ont rappelé L'effet papillon ou Doctor Who. Y a pas vraiment d'originalité dans ce livre.

    Perso, je ne suis pas fan de la théorie de L'effet papillon, mais plutôt de celle du Visiteur du futur où le héros voyage dans le passé afin d'éviter des catastrophes dans l'avenir. Je verrai bien un héros qui voyage dans le passé pour neutraliser/tuer Voldemort, Lucius Malfoy, Greyback, etc. 

    Enfin, tout ça pour ça... au final, j'ai pas eu l'impression que le scénario ait évolué (mis à part le fait qu'il ne faut plus toucher au retourneur de temps).

    Après, y a quand même des points positifs : j'ai pris plaisir à revoir les anciens protagonistes (Harry, Herminone, Drago,...) et les nouveaux sont sympa.

    Finalement, C'est une moyenne/bonne fanfiction d'Harry Potter.

      • Mardi 28 Février 2017 à 16:24

        Haha, c'est vrai que ce sont des critiques que j'ai émise aussi ^^  Donc dans l'ensemble on est d'accord sur le fond, mais pas sur l'impression qu'il nous a laissé.

        J'avoue que c'est peut-être un peu parce que je m'attendais à la catastrophe et j'ai été agréablement surprise. Dans l'ensemble c'est pas le best-seller de l'année on est d'accord, mais ça reste fidèle, c'est sympa mais c'est aussi un peu facile.

        Je pense que ça vient du fait que le public visé est très large, et les histoires trop compliquées de retour dans le passé, de rebondissements de scénarios de fou et etc... C'est plus pour les grands lecteurs dévoreurs de livre, que pour le jeune public, il ne faut pas oublier que c'est de la littérature pour les plus petits aussi (d'où je pense un air de déjà vu) d'ailleurs le carnaval en Allemagne me l'a bien prouvé, je me suis retrouvée nez à nez avec Hermione Granger et Luna Lovegood dans ma cour de récréation (pour leur première année à Poudlard) elles ont même été ravies que je les reconnaisse, il parait que Luna s'est fait traiter d'Hermione toute la journée XD

        Et d'ailleurs Hermione était armée de son.... retourneur de temps ! CQFD

    2
    Matthieu Vayssière
    Dimanche 12 Mars 2017 à 18:17

    T'as raison. Même si c'est un livre qui ne m'a pas marqué plus que ça, je peux comprendre d'autres personnes l'ai aimé.

    Mdr l'anecdote ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :