• Des sudistes à la découverte de la Nordsee...

    Lors de notre stage de mi-parcours de l'échange franco-allemand des enseignants du premier degré à Sèvres, avec Apfelschorlette et Miss Sunny, nous avions sorti nos agenda pour planifier toute une série de weekend en commun un peu partout en Allemagne. C'est ainsi que vous avez pu suivre nos aventures à Trier et à Neuestadt am Weinstrasse par exemple, sur le blog de l'Apfelschorlette... Le dernier weekend de la longue liste était ce fameux weekend de 4 jours (du 15 au 18 juin) prévu pour la mer du Nord ! Nous avons augmenté nos effectifs à 9 avant d'arrêter la destination : Norden, dans une ferme à la campagne, car nous comptions trois enfants parmi nous et c'est un lieu idéal pour les familles. 

    Deux voitures partent du Sud de l'Allemagne vers le Nord j'avoue que je suis restée sudiste jusqu'au bout, une au départ de la Rheinlandpfalz avec notre Miss Sunny et une au départ de la Hessen, où je suis escortée par la famille Efficacité-Prouvée Mamagei, Papagei et leurs enfants, qui habite aussi Frankfurt am Main. Apfelschorlette quant-à-elle, en addict des voyages en train nous rejoint en chemin dans la charmante (ou pas) ville de Leer. A son grand damne puisqu'elle obtient le bonus de la ponctualité de la DB Deutsche Bahn en cadeau !

    Le périple peut commencer !

    Côte de la NordseeMarée basseTouche écologiste ;)Côte de la NordseeLa fameuse barrière pavée !

    A peine arrivés les enfants petits et grands ;) sont ravis ! Dans la ferme il y a des vaches à nourrir, un hangar rempli de jeux à roulettes, des bottes de foins installées en mode cabane, des balançoires en tout genre autant vous dire que Miss Sunny, Apfelschorlette et moi n'y sommes pas restées indifférentes et même un toboggan et des poneys. On quitte presque à regret notre logement pour aller voir la principale concernée de notre séjour : la mer du Nord ! Non sans avoir bu un bon verre de lait tout frais, du troupeau de notre hôte, qui me rappelle beaucoup de souvenirs ! Nous débarquons donc, non pas en Normandie mais sur la Wattenmeer, appelée mer des Wadden en français. Pour faire simple c'est un estran, où à marée basse la mer se retire à plusieurs kilomètres, en laissant de nombreux chenaux et zones de vasières.

    Faune locale entrapperçueEn ce premier jour nous avons de la chance, la mer est à marée haute. Nous découvrons un peu surpris que le magnifique sable blanc et fin s'arrête, pour laisser place à une digue pavée et des  escaliers qui mènent directement dans la mer... Les fameuses cabines de plages sont là, et le vent promis aussi ! On comprend sans peine le nombre d'éolienne au kilomètre carré dans la région. Je me souviens des informations des ornithologues, croisés sur le bateau pour l'île d'Arz avec Merry Curry sur les côtes sud Armoricaines en avril, et je constate que ce sont les goélands un peu plus gros, tête blanche, bec et pattes jaunes qui sont au rendez-vous.Je vous rassure de suite, nous avons aussi vu des mouettes le long de la côte légèrement plus petite, tête noire, bec et pattes rouges.

    Le lendemain le programme est de retourner voir la mer mais cette fois : à marrée basse ! Histoire de constater, qu'une fois de plus les touristes sont reconnaissables à leurs mauvais équipements, quand les connaisseurs pêchent en botte en caoutchouc, nous allons pieds nus prendre un bain de boue. En effet, loin du sable mouillé de la côte Atlantique, celui de la mer du Nord, très fin, ressemble plus à de la boue qu'à autre chose, nous pataugeons donc, en nous disant que nous n'irons pas très loin : les chenaux sont nombreux, l'eau plutôt profonde par endroit les ferrys passent à marais haute comme basse, guidés par la fameuse technique des poteaux de bois. Bref nous n'irons pas jusqu'à l'île à pied, ça parait compromis. Nous préférons nous rechausser, et aller marcher sur la digue, dune aménagée en protection du littoral la géographe qui est en moi est aux anges mais je vous épargnerai les détails où il me faudrait un autre article et on comprend pourquoi quand les vents soufflent aujourd'hui à plus de 45km/h. Nous entrons dans le parc des moutons, jardiniers officiels chargés de l'entretien des plantes endémiques du littoral de la Wattenmeer.

    Mais la journée est loin d'être terminée puis qu'après nous être restaurés, nous nous rendons dans le centre de protection des phoques alias la Seehundestation ! Un centre qui travaille à la sauvegarde et à la réintroduction des phoques en recueillant les jeunes "orphelins" phoques je précise pour ceux qui ne suivent pas... trouvés sur la côte pour les remettre en liberté, une fois l'âge adulte atteint. On nous y explique entre-autre, que ceux-ci font l'objet d'une surveillance constante, ainsi que leur mode de vie, leurs particularités physiques, leur régime alimentaire, ...

    Pour le troisième jour des festivités, nous décidons de scinder le groupe en deux, les familles se rendent à Nordeney l'île en face de Norden en ferry pour aller faire le tour de celle-ci en vélo, et avec Miss Sunny et Apfelschorlette nous nous rendons au Musée du Thé ! Alors vous me direz que : "ça n'a rien de typique..." Détrompez vous ! Je vous ai déjà parlé du concept de "Tee" en Allemagne dans un autre article, et j'ai ainsi choisi sciemment de le traduire ici par Thé. En effet le musée est dédié à un thé en particulier l'Ostfriesisches Tee, son nom provient de la région où il est modifié (en fait mélangé) l'Ostfriesland, en français c'est beaucoup moins glamour on parle de la Frise orientale... Pour la situer mieux sur une carte, c'est la zone complètement au Nord-est de l'Allemagne, voisine des Pays-Bas, là où nous avons séjourné. On y découvre que ce fameux thé est constitué d'un mélange de différents thé noirs Assam et qu'il a obtenu un des tout premiers ancêtres de l'AOP Appelation d'Origine Contrôlée car seuls les mélanges faits dans cette région avaient le droit de prendre ce nom. Le musée présente donc cette tradition du thé en Ostfriesland et la cérémonie qui va avec, très particulière mais dont je laisserai à d'autres le soin de vous parler. Il y avait encore tout un tas d'autres choses à y voir en vrac : l'ancien Rathaus Mairie en français, puisque c'est le bâtiment où se trouve le musée, les différents types de porcelaines et leurs motifs Ostfriesen Rose vs Inspirations chinoises, différents ustensiles de thé ainsi que leurs manufactures respectives, le thé des champs à la consommation, la transformation du produit "thé", mais aussi d'autres boissons comme le cacao ou le café, les petites souris cachées à rechercher dans le rally enfant, ...

    Vue de la diguePort de pêchePetit Lac près des côtesMusée du Thé - Ostfriesische Teemuseum

    Après ça nous avons fait un petit tour au marché avant de nous attaquer au plus dur, trouver une plage accessible sur la côte. Nous nous sommes étonnées, pour ne pas dire offusquées de la privatisation des plages, alors qu'en France d'après les lois littorales, cela est impossible... D'ailleurs nous sommes bien renseignées à ce sujet l'Apfelschorlette et moi, puisqu'elle a étudié le droit et moi les littoraux ;) Avant de comprendre le soir même, avec l'aide de notre hôte, pourquoi... Il existe une taxe d'accès aux côtes un peu comme une taxe d'habitation appelée "Nordsee - Service Card" qui doit être payée par les touristes ! Les tarifs vont de 2,50 € par jour pour les adultes à 1 € pour les chiens...  Oui oui oui, vous avez bien lu pour les chiens... Ce sont même des "Hundstrand" (Plages pour chien) afin de permettre l'entretien et la préservation du littoral. L'accès aux côtes est donc réglementé par des sortes de "carte de séjour" et en échange,on a droit à certains avantages. Nous n'avions pas fait attention les deux premiers jours car nous nous étions rendus sur la plage de Norden qui elle reste libre d'accès, je ne sais pas vraiment pourquoi... mais c'était un coup de chance... Dans les deux villes suivantes où nous nous sommes arrêtées même topo, recalée aux frontières. Impossible de la jouer à la française en grugeant par l'estran, là où cela reste praticable, il y a des barrières et le reste est à vos risques et périls... Nous avons eu  seulement accès aux chemins côtés champs et prairies de la digue et aux quelques ports de plaisance, mais pas de sable fin pour nos petits pieds.

    Pour le dernier jour, une première voiture s'en est retournée rapidement car elle devait passer par Leer, déposer Apfelschorlette avant de se diriger vers la frontière du Luxembourg, au Sud-est de l'Allemagne; tandis que nous nous sommes attardés un peu. Nous avons fait un petit détour par le Moordorf avec la famille Efficacité-Prouvée. Un village (Dorf) qui s'est construit grâce aux marais (Moor) ou tourbières. On y trouve un musée des marais étonnant qui explique le travail dans les tourbières et la vie quotidienne des paysans qui exploitaient ces champs. De même, ils y ont reconstitué des maisons typiques de la région : en toits de chaumes et en murs de torchis, ainsi que l'évolution au fil du temps de ces habitations traditionnelles. Celles-ci étant faites pour garder la fraîcheur, nous avons été ravis de nous y réfugier. Car loin du vent de la côte la chaleur était plus étouffante, et dans un marais, rares sont les arbres puisqu'en poussant, ils pompent l'eau et assèchent le marais !

    Des sudistes à la découverte de la Nordsee...Des sudistes à la découverte de la Nordsee...Des sudistes à la découverte de la Nordsee...Des sudistes à la découverte de la Nordsee...Des sudistes à la découverte de la Nordsee...

    « Round 2 : Hitzefrei vs Tempête de Neige !Une chocolatine dans une poche ?! Toi t'es pas du coin ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Juin 2017 à 19:16

    Post-scriptum avec l'Apfelschorlette nous avons publié l'article sur ce petit séjour en Mer du Nord en même temps ;) donc pour ceux et celles qui seraient curieux de découvrir sa version et vérifier que je n'ai pas raconté que des bêtises : c'est par ici !

    2
    Mardi 27 Juin 2017 à 22:53

    Très beau récit ! Ça va, les lecteurs auront l'impression que nous avons à peu près vécu les mêmes choses ;-)
    Vivement la prochaine avec Miss Sunny !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :