• Mes esquisses

    Petits croquis, essais et dessins, partages sans fil rouge précis...

  • Je suis rentrée de Frankfurt définitivement pour le sud de la France fin juin, et j'ai réfléchis un petit moment sur mes cadeaux de départs. Je me suis munie de mon pinceau et de mes encres et en avant pour ces paysages côtiers idylliques avec un petit côté français XD inspirés par le débriefing de ma colocataire à son retour de vacances dans les Calanques !

    Un bateau dans les calanquesDes falaises à perte de vue 

    Le premier a été fait directement au pinceau encreur, les remous de la mer en vert métallique (essai pour la mise en avant par une seule couleur) et le second d'abord esquissé puis repris au pinceau. J'ai innové pour des cadres un peu plus originaux et personnalisés à l'aide de Washi Tape à motif piano qui, je trouve, respectent et mettent en avant le noir et blanc de l'image. J'ai aussi comme vous pouvez le voir en-dessous, repris les dessins avec colorisation, la jeune fille en Hanbok m'a demandé pas mal de temps comparé aux paysages ! J'ai longtemps hésité sur le motif à dessiner sur la robe, faisant plusieurs essais successifs avec un dragon puis un serpent avant d'opter pour le phœnix. Ce qui a été le plus  loooooong, c'est bien sûr la colorisation puisque je n'avais plus du tout l'habitude... Mes crayons de couleurs ne sont pas aussi souples et agréables que je le souhaiterais même si j'ai une large palette de coloris.

    Un bateau dans les calanques + jeune fille au Hanbok

    Le dernier cadeau de départ étant des petits carnets customisés avec Washi Tape, dessins et citations en français, qui ont été très appréciés (Made in Home). Je pense pour la prochaine fois retravailler plutôt les aquarelles et sortir enfin mes pinceaux de calligraphies !

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Diptique - Arbre en fleur et papillon

     

    J'ai découvert au courrier un petit paquet tant attendu en provenance du Japon !!

    Mais oui bien sûr c'était ... 

    Des cartouches d'encre de Chine !! ===>

    Pour mon pinceau encreur à sec depuis quelques jours !

    Presque un drame ;)

     

    Très excitée à l'idée de m'en resservir, je me suis demandée ce que je pouvais dessiner...

    Depuis quelques temps j'ai commencé à confectionner mes propres cartes postales pour ma correspondance régulière avec la France <3 Car j'ai je l'avoue toujours un petit faible pour l'écrit et le papier plus que pour les mails numériques. De plus je me suis mis aux origamis et j'avais pas trop mal réussi mes petits papillons, c'est là que j'ai eu l'idée en repensant à mon cerisier en fleur rose dont Léolycanthrope m'avait soufflé qu'il serait pas mal en rouge... Et dans ma lancée poétique d'arbres en fleurs... J'ai concocté ce diptyque de cartes postales aux couleurs inversées rouge et bleu. Voilà le résultat en espérant que les destinataires seront aussi contents que je ne l'étais en les postant. :D

    Format A6 - Branche au pinceau encre de Chine, fleurs en dégradé de bleu ou de rouge à la peinture aquarelle et papillon en origami relief !

    Diptique - Arbre en fleur et papillon

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Sakura time ou The Full Cherry Blossom

    Je suis allée contempler tour à tour les cerisiers coréens puis ceux de Bonn en ce début de mois d'avril et ça m'a donné envie de reprendre les crayons pour autre chose que mes activités de cours en FLE... En voyant les peintures que l'on pouvait trouver sur le marché de samedi dernier qui se déroulait aux premières loges de la floraison et en contemplant ceux des apprentis artistes en terrasse de café venus exprès pour l'occasion, j'ai dit à mon amie Miss Ha que je pouvais moi aussi lui en faire un !

    Voilà le résultat ! La base est au crayon à papier, les finitions avec mon pinceau à l'encre de Chine que je ne présente plus, et les détails à la pointe XS (comme la signature ^^). J'ai ressorti mes pinceaux et mes peintures à l'aquarelle qui prenaient la poussière depuis leur dernière utilisation pour les cadeaux de Noël, et ce afin obtenir les nuances de rose des fleurs. Pour les feuilles vertes métallisées c'est un stylo à l'encre de Chine, (encore) Faber Castell - taille 1,5.

     

     

    Sakura time ou The Full Cherry Blossom 

     En japonais juste en dessous des racines : 桜の花 soit exactement "Cherry Blossom" ou "fleur de cerisier" mais avouez que c'est plus classe en langue étrangère XD J'ai même tenté de faire des fleurs grandeur réelle avec mes empreintes de doigts et un stylo bic à encre rouge pour les pistils. Dont je vous ai mis un détail ci-contre ;)

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • J'ai testé pour vous ... dessinatrice de coloriagePris en otage à l'intérieur par une pluie torrentielle et un froid glaçant (l'Allemagne nous réserve toujours des surprises) lors d'un weekend au calme dans le Schwarzwald chez la famille de Mamagei et Papagei (qu'on ne présente plus). Nous avons annulé nos plans pour la visite des jardins pour des activités d'intérieur, Mamagei s'est donc lancée dans la confection de biscuits de Noël, comme une alsacienne habituée qu'elle est. Et moi j'ai pris mes crayons pour me lancer dans des dessins.

     En demandant à son aîné s'il voulait que je lui dessine quelque chose pour qu'il puisse le colorier je ne m'attendais pas à recevoir une flopée d'information d'un coup... je me suis retrouvée à dessiner un cheval, et un cochon aussi ! Ah oui et des animaux de la ferme comme un chat ! Et des poules... ah et le coq aussi ! Bah oui le coq et les poules voyons ! Bon allez je fais des poussins pour la peine. Et la ferme avec le hangar. Euh ça va pas passer tout ça ! Et la fermière t'as oublié la fermière ! Ok... euh alors là c'est juste son bras parce qu'il n'y a plus de place...

    Pour le second coloriage je voulais lui montrer mes talents de dessinatrices de dragons, mais il fallait aussi bien sûr un château fort ! Et puis un volcan tant qu'à faire... J'avoue que pour celui là c'était beaucoup plus dans mes cordes que les animaux de la ferme ! Dans ma lancée, j'en ai même fait un troisième pour Mamagei, un fort abandonné, perdu dans l'océan, avec palmiers et baleines en prime. Il y avait bien longtemps que mes stylos n'avaient pas autant travaillés, ils ont dû être surpris  ! L'occasion de ressortir mon stylo pinceau à encre noire qui a été très apprécié et de tester mes nouveaux Faber Castell toutes tailles XS,S,M,L,XD (ah non celui là il existe pas en vrai :p)

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Palaces orientalisants On continue dans la série croquis...

    Ce pavillon à l'orientale cache une petite anecdote amusante, que je voulais vous faire partager. Il a été esquissé au soleil, dans le jardin chinois de Frankfurt am Main, ceux qui sont déjà venus me rendre visite, savent sûrement d'où je parle, ainsi que certains autres. Peut-être d'ailleurs certain(e)s d'entre-eux ont déjà reconnu une part d'inspiration de ce monument (ou pas).

    Toujours est-il que je me suis assise là, j'ai sorti mon crayon, déjà bien usé, une feuille et je me suis lancée... J'ai commencé par essayer de reproduire le toit du pavillon qui se trouvait en face de moi, puis je me suis perdue dans l'improvisation. Alors que j'en étais aux touches finales un monsieur d'un certain âge s'est exclamé en allemand bien sûr ;) "Quelle rapidité ! Quand j'ai commencé de faire le tour du jardin, vous veniez tout juste de commencer !" Il s'est ensuite lancé dans un monologue rempli de gentils compliments même si je ne savais vraiment pas où me mettre sous le flot de son enthousiasme : que c'était vraiment très beau, que ça lui rappelait son enfance et les jouets en papiers qu'il construisait, qu'avec juste un crayon à papier c'était impressionnant ce qu'on pouvait obtenir comme rendu, que j'avais su m'inspirer de l'environnement sans le reproduire à l'identique, en me l'appropriant, que j'avais sûrement dû étudier l'art à l'université, que ça renvoyait de la vitalité, de la positivité et de la joie, ... (ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'on me dit que peut importe le sujet, mes dessins ont un côté positif et optimiste, à croire que je mérite bien mon surnom d'Utopim'ste)

    J'ai hésité à lui donner pour le remercier, mais après avoir discuté un peu, il est reparti comme il était venu en me souhaitant une excellente journée et de continuer à dessiner. J'ai noté cette rencontre sitôt rentrée dans mon Bullet Journal, dans la rubrique de mes fiertés personnelles. Je vous laisse juger par vous même si ce monsieur n'a pas trop exagéré.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique